Albert Piette

Albert Piette enseigne au Département d'ethnologie de l'Université Paris Ouest depuis 2011. Ses travaux interrogent d’une part l’acte ethnographique d’observer et de décrire et d’autre part les modalités humaines de présence en situation, en comparaison avec celles de divers non-humains qu’il appelle para-humains (des dieux, des animaux domestiques, des institutions, etc.).
Ce double objectif le conduit à construire une réflexion épistémologique sur les « détails » et à décliner sous différentes formes « le mode mineur de la réalité », en particulier à partir de l’acte de croire et de sa généalogie évolutionnaire. C’est tout à la fois une anthropologie empirique et théorique qui est ainsi proposée et mise en débat avec la notion d’ontologie et les méthodes phénoménographiques et ontographiques.

Intéressé par le développement d’une anthropologie existentiale, empirique et théorique, et donc, au dialogue entre anthropologie et philosophie, il est membre associé à l'Institut de Recherches Philosophiques depuis 2016. Il est l'un des deux responsables scientifiques du projet l'Humain impensé
Principales publications :
  • Existence in the Details. Theory and Methodology in Existential Anthropology, Berlin, Duncker & Humblot, 2015.
  • What is Existential Anthropology? (ed. with M.D. Jackson), New York-Oxford, Berghahn Books, 2015.
  • Contre le relationnisme. Lettre aux anthropologues, Lormont, Le Bord de l’Eau, 2014.
  • L’origine de la croyance, Paris, Berg International, 2013.
  • De l’ontologie en anthropologie, Paris, Berg International, 2012.
  • Fondements à une anthropologie des hommes, Paris, Hermann, 2011.
  • Propositions anthropologiques pour refonder la discipline, Paris, Éditions Pétra, 2010.
  • Anthropologie existentiale, Paris, Éditions Pétra, 2009.
  • Le temps du deuil. Essai d’anthropologie existentielle, Paris, Les Editions de l'Atelier, 2005.
  • Le fait religieux. Une théorie de la religion ordinaire, Paris, Economica, 2003.
  • La religion de près. L’activité religieuse en train de se faire, Paris, Métailié, 1999.
  • Ethnographie de l'action. L'observation des détails, Paris, Métailié, 1996.
  • Le mode mineur de la réalité. Paradoxes et photographies en anthropologie, Louvain, Peeters, 1992.

Mis à jour le 20 janvier 2016