Evelyne de Mevius

  •  Doctorante en co-tutelle, Université de Genève et Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Thèse dirigée par Christian Berner (Paris Ouest) et François Dermange (Genève).
Evelyne de Mevius a obtenu en 2011 son diplôme de philosophie à l’Université Libre de Bruxelles où elle a reçu, au terme de ses études, le prix Raymond et Lucie Olbrechts-Tyteca de la Faculté de philosophie et lettres. Son mémoire de fin d’études, dirigé par le Professeur Jean-Marc Ferry, a été publié par la Fondation Boghossian en 2013 et 2015 sous le titre L’Ethique reconstructive à l’épreuve du conflit sur la reconnaissance du génocide des Arméniens. Après un master complémentaire en études européennes dans la même institution, elle a travaillé pendant deux en tant que consultante à l’Institut de Nations Unies pour la Formation et la Recherche à Genève. En 2014, elle devient assistante à l’Université de Genève où elle rédige actuellement une thèse de doctorat sous la direction du Professeur François Dermange et du Professeur Christian Berner. Ses recherches portent sur les dialectiques hégéliennes de la reconnaissance et les conflits identitaires.
  • Ouvrage en nom propre :
L’éthique reconstructive à l’épreuve du conflit sur la reconnaissance du génocide des Arméniens, Bruxelles, Fondation Boghossian, 2015.
 
  • Communications dans des colloques:
« La question de la reconnaissance du génocide des Arméniens », Colloque Le génocide des Arméniens de 1915, Colloque organisé par Lambros Couloubaritsis, Valérie André et Aïda Kazarian, Académie Royale de Belgique, Bruxelles, 24 novembre 2014.

« La question de la reconnaissance des victimes », Colloque Génocide et massacres des populations grecques de la mer noire la question de la reconnaissance des victimes, Colloque organisé avec la collaboration de l’Université Libre de Bruxelles et de l’Université de Liège par Lambros Couloubaritsis et Antonino Mazzù, Académie Royale de Belgique, Bruxelles, 20-21 février 2014.
 
  • Communications dans des journées d’études :
« La reconstruction et le pardon », Reconstruire le dialogue mémoriel : l’exemple turco-arménien, Journée de rencontres internationales organisée par la Fondation Boghossian et l’Université Saint-Joseph, Beyrouth, 17 mai 2014.

« L’éthique reconstructive à l’épreuve du conflit sur la reconnaissance du génocide des Arméniens », Reconstruire le dialogue mémoriel : l’exemple turco-arménien, Journée de rencontres internationales organisée par la Fondation Boghossian, Bruxelles, 21 septembre 2013.
 
  • Communications dans des séminaires :
« Les enjeux de la reconnaissance du génocide des Arméniens », Les thèses turques sur la question arménienne, Conférence-débat organisée par le Cercle du libre examen, Université Libre de Bruxelles, 25 novembre 2015.

Mis à jour le 14 janvier 2016