Hortense de Villaine

  • Doctorante contractuelle de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense depuis 2015 (ED 139)
  • Thèse dirigée par Denis Forest
  • Membre de l'Institut de Recherches Philosophiques
Les neurosciences et le dualisme cartésien : histoire et raisons d’un conflit

Après un master d’histoire de la philosophie à l’ENS de Lyon, et l’obtention de l’agrégation, j’ai décidé de poursuivre mes recherches sur le thème qui m’a toujours particulièrement intéressée : les neurosciences et leur rapport à la philosophie. Je suis donc en thèse à l’Université Paris Ouest Nanterre, sous la direction de Denis Forest. Mes recherches portent sur la figure de Descartes dans les neurosciences contemporaines, et plus particulièrement sur l’anticartésianisme radical développé par certains neuroscientifiques. L’objectif de ce travail est double : d’une part comprendre le rôle joué par la figure de Descartes dans l’économie des textes neuroscientifiques. A quelle nécessité répond la mobilisation de certaines thèses de Descartes et quels problèmes pose-t-elle ? D’autre part, il s’agira de remettre cette figure de Descartes en perspective historique, en s’intéressant à l’émergence au XIX° siècle d’un matérialisme que l’on peut qualifier de « cérébral » ainsi qu’aux débats que ce matérialisme a pu entraîner sur la définition de la nature humaine.

Mis à jour le 26 octobre 2015